» La maison des solitudes » de Constance Rivière

La maison des solitudes par Rivière

Lu dans le cadre du Prix Nouveau Talent Cultura 2021. Je remercie Cultura et les Editions Stock pour l’envoi de ce roman.

Au début de la pandémie du Covid, Elizabeth fait le forcing à l’hôpital afin de pouvoir accompagner sa grand-mère dans ses derniers instants de vie.

La jeune femme porte un grand amour à la vieille femme auprès de qui elle a passé tous ses étés depuis l’âge de 7 ans dans la maison familiale.

Des étés qu’elle a passé là sans ses parents, sa mère Anne ayant coupé les ponts avec sa propre mère.

Elizabeth veut découvrir la raison de la brouille entre les deux femmes, les silences de sa mère qui ne s’est jamais comportée envers elle comme une maman, les secrets du grenier interdit de la vieille maison.

La première partie est très émouvante car elle rapporte de façon sensible ce qu’ont ressenti toutes les personnes qui avaient un proche malade du covid et à qui ont a interdit l’accès à l’hôpital, la détresse de ne pas pouvoir accompagner dans la mort.

Le reste du livre est consacré à la recherche du secret familial.

Une très belle histoire à laquelle j’ai tout de suite accroché par la sensibilité qui se dégage de l’écriture.

Une belle découverte.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s