« Sans mon ombre » d’Edmonde Permingeat

Je remercie les Editions L’Archipel pour l’envoi de ce roman.

Edmonde Permingeat a la particularité de mettre en scène des jumeaux dans tous ses romans. Dans celui-ci, Alice, prof agrégée de philosophie, célibataire sans enfant, est la jumelle de Célia, épouse et mère de deux enfants, vivant confortablement dans une luxueuse villa au bord de la mer.

Dès son plus jeune âge, Alice a ressenti une profonde jalousie vis à vis de sa soeur. Cette jalousie l’amènera, dès les premières lignes du roman, à tuer dans un accès de rage Célia.

Se débarrassant du corps dans la mer, elle décide d’endosser l’identité de sa jumelle afin de pouvoir elle aussi se » la couler douce » auprès d’un mari jouissant d’une bonne situation.

Ne semblant pas éprouver le moindre remords, elle se glisse avec aisance dans le quotidien de sa soeur. A sa grande surprise, Alice va découvrir ce qu’était réellement la vie de Célia.

Ce roman, outre le fait d’être parfait pour le temps des vacances, nous éclaire sur les ressorts psychologiques pouvant interagir entre des jumelles, pointe du doigt que l’humain a toujours tendance à trouver que l’herbe est plus verte chez les autres.

J’ai eu un peu de mal au début à accrocher car je trouvais le personnage d’Alice particulièrement antipathique. Mais au fur et à mesure, je me suis vraiment intéressée à la vie de Célia et ai eu envie d’en savoir plus, jusqu’au dénouement final inattendu.

Très bon moment de lecture.

Sans mon ombre par Vergnes-Permingeat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s