« Libres dans leur tête » de Stéphanie Castillo-Soler

Je n’apprécie pas particulièrement de lire de façon numérique un roman. J’ai toutefois fait une exception pour ce roman écrit dans le cadre d’un concours organisé par Librinova sur le thème imposé du huis-clos.

Un huis clos peut être parfois une chose particulièrement difficile à vivre. Mais qu’en est-il quand on se retrouve enfermé avec une personne totalement étrangère à son propre univers dans une pièce de 12m2 dans un environnement particulièrement hostile, à savoir une cellule de prison.

Les deux jeunes protagonistes de cette histoire vont dans un premier temps devoir s’apprivoiser. L’amitié qui va naître entre eux va leur permettre de survivre et de faire ensemble un travail de résilience. Ce roman n’est pas seulement une histoire de relations humaines, il est aussi un témoignage réaliste de l’univers carcéral que je connais puisque mes activités professionnelles m’ont conduites à animer des ateliers culturels avec le SPIP. La seule chose que je déplore, c’est que j’aurais aimé un développement plus long mais j’ai bien compris que l’auteure avait dû respecter des contraintes de cadre.

Pour découvrir « Libres dans leur tête », c’est ici :

https://www.librinova.com/librairie/stephanie-castillo-soler/libres-dans-leur-tete

LLibres dans leur tête

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s