« Né d’aucune femme » de Franck Bouysse

Premier roman que je lis de cet auteur et magnifique découverte.

Si j’ai beaucoup apprécié son style, j’ai été bouleversée par l’histoire racontée.

La jeune Rose, 14 ans, est vendue par son père au maître des Forges du pays. Le père pense qu’elle sera mieux à être bonne dans cette riche famille qu’à survivre sur leur pauvre lopin de terre avec ses trois jeunes soeurs.

Or, Rose va vivre un enfer pendant des années. Un enfer qu’elle va consigner dans des cahiers qui parviendront, bien plus tard, entre les mains du curé du village.

Je ne dirai rien de plus sur l’intrigue de ce roman afin de ne pas gâcher la découverte des prochains lecteurs, si ce n’est que très certainement nombre de petites bonnes ont dû affronter des situations similaires. La pensée de mon arrière grand-mère maternelle, Marie Euphrasie, ne m’a pas quittée tout au long de ma lecture.

Né d’aucune femme par Bouysse


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s