« Où bat le coeur du monde  » de Philippe Hayat

Années 30, Tunis. Le jeune Darius Zaken grandit heureux entre son père libraire et sa mère Stella. Bien que vivant dans le quartier juif, le père, fin lettré, envisage de transférer sa librairie dans le quartier français pour son rayonnement culturel.

Or un matin, des émeutes éclatent, la communauté musulmane estimant que la communauté juive est favorisée par l’administration coloniale. Darius et son père qui revenaient de la synagogue vont se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

La librairie sera saccagée, le père de Darius tué sous les yeux du jeune garçon qui sera lui-même gravement blessé à une jambe. Mais le traumatisme psychologique sera tel que ce dernier va en perdre définitivement l’usage de la parole.

Sa mère fera d’énormes sacrifices pour qu’il puisse suivre une scolarité dans de bons établissements. Darius se bat de toutes ses forces, essaie d’étudier mais l’état de survie psychologique dans lequel il se trouve empêche toute réussite.

Sa rencontre avec une vieille clarinette va lui redonner goût à la vie et la musique qu’il joue avec beaucoup de talent va remplacer sa voix.

Quand l’armée américaine débarque à Tunis en 1943, Darius est âgé de 17 ans. Il fréquente des soldats noirs, musiciens de jazz, et joue avec eux dans des cafés.

Sa vie en sera chamboulée : il va s’engager afin de suivre ces soldats et partir aux Etats Unis pour jouer ce jazz qu’il aime tant.

De galères en tournées dangereuses dans une Amérique ségrégationniste, Darius persiste même s’il connaît le froid et la faim jusqu’à ce qu’une carrière triomphale s’offre à lui.

Au rythme des morceaux de jazz évoqués dans ce formidable roman, on suit avec une grande empathie le parcours de Darius.

Et pour vous mettre dans l’ambiance, écoutez Duke Ellington :

Où bat le coeur du monde par Hayat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s