« La mort de Mrs Westaway » de Ruth Ware Editions Fleuvenoir

Je remercie les Editions Fleuvenoir pour cet envoi.

Harriet Westaway, 21 ans, vit à Brighton. Depuis la disparition brutale de sa mère, fauchée par une voiture il y a 3 ans, la jeune femme tente de survivre. Elle a repris le stand de cartomancienne que sa mère tenait sur la jetée mais les temps sont durs et elle ne voit pas comment s’en sortir

Jusqu’au jour où la lettre d’un notaire d’une petite ville de Cornouailles lui annonce qu’elle est l’héritière d’une certaine Mrs Westaway dont elle serait la petite-fille.

Si Harriet sait pertinemment que cette femme ne peut être sa grand-mère maternelle, elle décide de se rendre à la convocation dudit notaire dans l’espoir d’empocher quelques milliers de livres qui seraient pour elle une bouffée d’air salutaire.

Sauf que rien ne va se passer comme la jeune femme l’avait imaginé : l’héritage porte sur un domaine de plusieurs hectares comprenant une énorme bâtisse plutôt décrépie, elle hérite au détriment des autres membres de la famille, la vieille gouvernante aux allures d’oiseau de mauvaise augure semble lui en vouloir particulièrement.

Si Harriet découvre que sa mère était bel et bien apparentée à cette famille, est-elle pour autant la véritable destinataire du testament ?

Il faut attendre le dernier chapitre pour connaître enfin la vérité sur cette histoire qui nous tient en haleine, nous menant parfois sur une fausse piste, pour mieux nous stupéfier à la fin. Excellent moment de lecture.

La Mort de Mrs Westaway

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s